Ciment-L’Algérie enregistrera un excédent de production de 2 millions de tonnes à partir de 2017

Ciment-L’Algérie enregistrera un excédent de production de 2 millions de tonnes à partir de 2017

La demande pour le ciment  avoisine annuellement les 24 millions de tonnes, tandis que la production nationale encore dominée par le secteur public, notamment le Groupe GICA- qui produit plus de 11 millions de tonnes par an- est estimée à 18 millions de tonnes par an.  
 
« D’ici le milieu de l’année 2016, l’Algérie aura de quoi satisfaire le marché du ciment », a indiqué ce mardi à Alger le Directeur marketing et développement marché de Lafarge-Algérie Louis de Sambucy. S’exprimant en marge du 12ème Séminaire International, tenu à l’hôtel El Aurassi  autour du thème de la construction locale et durable, M. Louis de Sambucy a donné des chiffres « rassurants » sur le marché du ciment en proie aux perturbations depuis le début de l’année, en raison de l’instauration des licences d’importation pour les matériaux de construction.

Selon lui la production de ciment augmentera de 7 millions de tonnes. De ce fait les cinq millions de tonnes importés l’année précédente sera largement couverte, et mieux encore, le marché de ciment observera un excédent de 2 millions de tonnes, à partir de 2017. Ceci sera réalisé principalement  grâce l'extension des capacités de production du groupe Lafarge-Algérie (notamment avec l’apport de la nouvelle usine de Biskra), mais aussi grâce aux projets en cours de réalisation du Groupe industriel des ciments d'Algérie (GICA) « et un autre acteur privé algérien », selon M. Louis de Sambucy.

Situation inédite

C’est une situation inédite pour le marché national du ciment. En effet, l’Algérie passera d’une situation déficitaire à excédentaire. A propos de cet excédent, le même responsable a annoncé que la quantité de ciment excédentaire aura à priori deux débouchés. Il explique que ce ciment sera utilisé comme « matériau dans la construction des route, notamment pour les couches de surface ainsi que pour les sous-couches.» La seconde perspective est évidement l’exportation. La logistique représente un élément très important dans cette perspective.

La demande pour le ciment  avoisine annuellement les 24 millions de tonnes, tandis que la production encore dominée par le secteur public, notamment le Groupe GICA- qui produit plus de 11 millions de tonnes par an- est estimée à 18 millions de tonnes par an.  L’Algérie a importé en 2015 plus de 6 millions de tonnes de ciments pour une valeur de 473,81 millions de dollars.

LIRE PLUS

Fabrication du béton Fabrication du béton
La fabrication du béton est un processus spécifique ...
Secteur du Ciment Secteur du Ciment
L'État prend le contrôle du secteur ...